banniere Index
ic_h1

Chaudière à gaz à condensation : pour un rendement maximal

La chaudière à condensation repose sur un système qui permet de maximiser la production de chaleur : le gain peut aller jusqu’à 30% par rapport à une chaudière classique.

Aussi simple à installer qu’une chaudière classique, la chaudière à gaz à condensation permet d’alimenter le chauffage de votre maison mais aussi l’eau chaude sanitaire si nécessaire. La chaudière à condensation peut fonctionner à gaz mais également avec une chaudière au fuel ou une chaudière à bois.


Le prix d’une chaudière à gaz à condensation
En moyenne, une chaudière à condensation coûte entre 3000 et 5000€. Si l’investissement est plus important que pour une chaudière classique, il est rapidement rentabilisé grâce aux économies d’énergie réalisées. De plus, l’installation d’une chaudière à condensation ouvre le droit au crédit d’impôt transition énergétique 2015, ce qui permet de réduire considérablement le prix de cette solution de chauffage.

La chaudière à gaz à condensation est également éligible à l’éco prêt à taux zéro 2015. Toutefois, l’installation de ce système de chauffe doit faire partie d’un bouquet de travaux. Enfin depuis le 1er janvier 2015, le crédit d’impôt comme l’éco PTZ sont soumis à l’éco-conditionnalité. Autrement dit, pour bénéficier de ces aides, il est obligatoire de faire appel à un installateur qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).


La chaudière micro cogénération : l’évolution de la chaudière à condensation
En plus de produire du chauffage et de l’ECS, la chaudière cogénération produit de l’électricité. Ce nouveau système peut assurer 50 à 80% de vos besoins en électricité. Elles sont bien plus coûteuses à l’achat mais permettent des économies très importantes sur votre facture EDF.

Réaliser une étude gratuite pour une chaudière à gaz
Vous souahiter dépanner votre chaudière à gaz ?
Vous souhaiter installer une chaudière à gaz ?
Image séparation
Suis-je éligible au crédit d'impôt ?
Comment obtenir un éco-prêt à taux zéro ?
ic_h2

Egalement appelé gaz de ville, le gaz naturel constitue l’énergie fossile la plus propre. Aussi le chauffage au gaz repose sur un système à combustion et ne rejette que très peu de vapeur d’eau et de gaz carbonique.

Ne pas confondre gaz naturel et gaz GPL
Le gaz propane ou gaz GPL se présente sous forme liquide et nécessite l’installation d’une citerne au sein
de l’habitation. Contrairement au gaz naturel, il ne s’agit pas d’un combustible propre. De plus, le gaz GPL a beaucoup souffert de l’augmentation des prix du pétrole. Le recours à cette énergie est désormais très limité.

Les points forts du gaz naturel

  • Puissance énergétique élevée, très simple d’utilisation et adaptable
  • Respectueux de l’environnement, ne nécessite aucun stockage ni manutention
  • Facile à entretenir
Côté investissement : un large choix de tarifs
Il existe de nombreux modèles de chaudières à gaz, de la chaudière à condensation jusqu’à la chaudière cogénération, en passant par la chaudière à micro accumulation. Cette offre très riche permet une palette de prix très large, allant environ de 1500 jusqu’à 6000€ pour les modèles les plus performants. Pour ce qui est du coût d’utilisation, il faut compter entre 70 et 100€ par mois abonnement compris pour une habitation de 100m2.

ic_h3

Installation d’une chaudière à gaz

Si vous souhaitez installer une chaudière à gaz , vous aurez le choix entre une version murale ou au sol. Plus volumineuses, les chaudières au sol sont également plus solides que les modèles fixés aux murs. Elles s’installent en général dans une cave ou un local dédié. C’est le choix le plus courant pour les maisons individuelles.

Importance des émetteurs…
Inutile de songer à l’installation d’une chaudière à gaz haute performance si vos émetteurs ne tiennent pas la route ! Rappelons que la qualité des émetteurs de chauffage est essentielle pour obtenir un rendement maximal.

Si vous installez une chaudière à condensation, il sera fortement recommandé d’installer des radiateurs à chaleur douce ou un plancher chauffant. Les chaudières basse température peuvent être raccordées à n’importe quel type d’émetteur existant. Il convient néanmoins de s’assurer que les émetteurs en place peuvent effectivement fonctionner en chaleur douce. Ce point ne devrait poser aucun problème si vos émetteurs possèdent un dimensionnement important. Dans le cas contraire, le changement des émetteurs s’imposera comme une évidence.

… et importance de la qualité de l’installation
Le désembouage est une opération essentielle avant l’installation d’une chaudière à gaz à condensation. Faites appel à un professionnel afin d’obtenir une installation dans les règles de l’art : il saura en outre vous conseiller sur le choix du matériel et sur l’éventuel remplacement de vos convecteurs.

Image Bas
L'ACTU MCS