banniere Index
ic_h1

Achat d’une chaudière à bois : pourquoi et comment ?

Le succès du bois de chauffage est étroitement lié à l’évolution technique du matériel. Les anciennes chaudières à tirage naturel provoquaient de forts rejets de particules, et présentaient un rendement insuffisant. Désormais, les chaudières à bois sont à la fois économiques et écologiques. Elles nécessitent moins de combustibles et peuvent être automatisées.

Quel que soit le système envisagé, installer une chaudière à bois est un investissement conséquent qui se rentabilise sur la durée. Si les tarifs des chaudières à bois vous paraissent trop importants, pensez que ce système peut vous permettre de réduire votre facture annuelle de chauffage par trois. Pour être encore plus précis, sachez que la facture énergétique se situe entre 11 et 12 centimes par Kw/h pour les énergies fossiles, contre 3 à 4 centimes par Kw/h pour les chaudières à granulés de bois.

Pour vous faire une idée du prix d’achat d’une chaudière à bois, on peut fixer une fourchette allant de 4000 à 20 000 euros, sans compter l’installation. La plus chère est la chaudière à granulés de bois, puis vient la chaudière à combustion inversée et enfin la chaudière à combustion montante.


Comment financer l’achat d’une chaudière à bois ?
Le crédit d’impôt transition énergétique 2015, est envisageable pour les chaudières à bois. Il peut également être associé à l’éco-prêt à taux zéro 2015 à partir du moment où l’installation d’une chaudière à bois est couplée avec un autre type de travaux de rénovation afin que ces deux projets forment un bouquet de travaux.

Que ce soit pour l’obtention d’un crédit d’impôt ou de l’éco PTZ, les particuliers sont dans l’obligation de faire appel à un chauffagiste qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Enfin, il existe des aides complémentaires mises en place par l’ADEME ou EDF.

Réaliser une étude gratuite pour une chaudière à bois
Trouver un prestataire pour le dépannage de chaudière à bois
Trouver un prestataire pour le depannage de chaudière à bois
Image séparation
Suis-je éligible au crédit d'impôt ?
Comment obtenir un éco-prêt à taux zéro ?
ic_h2

Chauffage au bois : les différents types de chaudières à bois

La chaudière à bois est une solution naturelle, simple d’utilisation et polyvalente : en plus d’assurer le chauffage de votre maison, elle permet de l’alimenter en eau chaude sanitaire. Quel bois de chauffage utiliser ? Il n’existe pas une chaudière à bois mais des chaudières à bois. Tour d’horizon des différents systèmes :

  • Les chaudières à bûches
    Possédant un rendement thermique allant de 70 à 85%, les chaudières à bûches présentent un excellent rapport qualité-prix. Cependant, il ne s’agit pas du système le plus évolué, l’autonomie de la chaudière à bûche étant souvent limité (entre 4h et 20h). Cela implique un changement de bois quotidien, ce qui peut s’avérer contraignant. Heureusement, il existe de nombreux systèmes différents : les plus performantes incluant un système de rechargement semi-automatique du bois de chauffage.
  • Les chaudières à pellets ou granulés de bois
    Rendement, autonomie, simplicité d’utilisation, les chaudières à pellets sont les plus performantes.
    On les appelle aussi chaudières à granulés (« pellet » étant le terme anglais). Elles fonctionnent de manière quasi-autonome : l’entretien lui-même (décendrage) peut être automatisé. Un peu plus chère
    à l’achat, ces chaudières sont rapidement rentabilisées grâce à leur rendement thermique très élevé :
    de 85 à 95%. Autre avantage : grâce à un volume réduit, le granulé permet un stockage en grande quantité : autonomie garantie !
  • Les chaudières à plaquettes de bois
    La chaudière à plaquettes de bois présente d’excellentes performances, tout en restant légèrement en dessous de sa rivale à granulés de bois. Son principal avantage réside dans son autonomie. Grâce au système du « vis sans fin », le réapprovisionnement en bois n’a lieu que de temps en temps.

ic_h3

Installation d’une chaudière à bois

La chaudière à bois s’installe dans une pièce entièrement dédiée appelée la chaufferie. Il s’agit de préférence d’une pièce donnant sur un mur extérieur.

La pose d’une chaudière à bois implique la plupart du temps d’installer un conduit d’évacuation, ou cheminée en tube. Cependant, certaines chaudières comme les modèles à granulés bénéficient d’un système « ventouse » que l’on peut faire sortir où l’on veut.

Chauffage simple ou chauffage + eau chaude sanitaire ?
Selon que vous souhaitez simplement chauffer l’eau de vos radiateurs ou alimenter conjointement radiateurs et eau chaude sanitaire, le matériel sera différent. La solution chauffage + ECS est évidemment un peu plus onéreuse.
Vous avez également la possibilité d’installer un ballon tampon qui permettra de conserver votre chaude en cas d’arrêt de la chaudière. Ce procédé peut vous permettre de déclencher votre chaudière à bois quand bon vous semble. Dans ce cas, on va connecter la chaudière au ballon tampon afin de réguler la chaleur de manière optimale.

Et les émetteurs dans tout ça ?
L’installation d’une chaudière à bois est compatible avec de nombreux types d’émetteurs mais il faut prendre garde de sélectionner un matériel aux performances adaptés. L’artisan chauffagiste saura vous conseiller sur la puissance de la chaudière en fonction de vos émetteurs : plancher chauffant, radiateurs à chaleur douce, convecteurs classiques, etc …

Image Bas
L'ACTU MCS